L’Institut Charles Darwin International, installé à Puycelsi



Puycelsi
Historique
Inauguration


PUYCELSI

Érigée sur un tertre pyramidal de roc calcaire jaillissant des franges de la forêt de la Grésigne, la « Forteresse des Bois », fondée par les moines Bénédictins en l’an 964 et fortifiée au début du XIIIe siècle, a précédé dans le temps les plus célèbres bastides du Tarn.

Patrie des chasseurs de la Vère, elle a traversé les temps historiques et leurs drames politico-religieux en conservant de son passé des vestiges qui remontent au paléolithique moyen, constituant aujourd’hui un site protégé au cœur de l’un des plus éblouissants paysages de l’Europe.

Ample réserve de Cervidés, de Rapaces, d’Insectes et de fleurs, la forêt de la Grésigne est parsemée de grottes préhistoriques et de vestiges gallo-romains - sentiers, routes et murailles qui évoquent et jalonnent les parcours anciens de la chasse, de l’agriculture, du commerce et de la guerre.

L’existence, à sa lisière, sur les pentes des collines qui entourent les remparts de l’est, des trois mille arbres d’un Verger Conservatoire produisant des centaines de variétés anciennes de fruits et pérennisant leur culture achève de caractériser un lieu dans lequel l’archive patrimoniale redevient vivante pour éclairer, peut-être mieux qu’ailleurs, les évolutions à venir.

C’est ce lieu qui accueille depuis 2003 l’ambition de penser ce dont à lui seul, déjà, il témoigne : l’évolution humaine face à la nature, et en elle.

Patrick Tort


HISTORIQUE DE L’IMPLANTATION DE L’INSTITUT

Patrick Tort a fait l’acquisition d’une résidence à Puycelsi (Tarn), anciennement l’Auberge de la Grésigne, qu’il a mise à la disposition de l’Association Pour Darwin, déclarée d’intérêt général, afin d’y installer les activités de l’Institut Charles Darwin International.

Les travaux de réfection et d’aménagement de ce nouvel espace ont commencé dans la seconde moitié du mois d’octobre 2003.

L’intégralité du rez-de-chaussée est consacrée à l’accueil, à la bibliothèque de travail, aux outils informatiques, à l’exposition des publications de l’Institut et aux équipements de l’atelier éditorial. 8000 ouvrages y sont installés et y sont rendus accessibles aux chercheurs ainsi qu’aux publics intéressés de la région, pour une consultation sur place.

Le premier étage est un lieu de réception et d’hébergement des chercheurs et des visiteurs de l’Institut.

À travers son rattachement institutionnel au Muséum national d’Histoire naturelle, Patrick Tort a souhaité établir, en ce lieu propice à la tenue de rencontres internationales, un relais des activités de cette prestigieuse institution, qui a déjà joué un rôle majeur dans la participation au Dictionnaire du darwinisme et de l’évolution et aux deux congrès internationaux de 1991 et 1997.

Les activités de recherche et de diffusion des connaissances scientifiques de l’ICDI ont à Puycelsi un siège principal permettant la centralisation des ressources dont il dispose à l’heure actuelle, ainsi que leur extension grâce à l’aide attendue des Collectivités territoriales (Municipalité, Communauté de Communes, Conseil général du Tarn, Conseil régional Midi-Pyrénées) et des institutions européennes.

Une convention a été signée entre l’Institut Charles Darwin International, l’Université de Pise et le C.S.I.C. de Madrid afin de consolider des relations de collaboration privilégiée qui existaient avant sa fondation, et dessiner de nouveaux axes de travail commun.

L’Institut Charles Darwin International a achevé en 2005 son installation technique à Puycelsi. Il y poursuit les travaux en cours depuis sa création - en particulier la publication de l’édition savante, en français, de l’œuvre complète de Darwin (35 volumes) chez Slatkine pour l’édition de luxe, ainsi que chez Champion pour l’édition de poche -, et y reçoit sur rendez-vous les chercheurs universitaires et le public en quête d’information. Les quelques images qui suivent, réalisées par Dominique Felga, pourront donner une idée succincte de ses capacités.


Cliquez sur les photos pour les agrandir

     

  

     

        


INAUGURATION


À l’occasion de

L’inauguration de l’Institut

Journée de conférence et de débats du 25 juin 2005




Journée organisée avec l’aide du programme européen Leader+
et du Conseil général du Tarn.

En présence de Thierry Carcenac
Député et Président du Conseil général du Tarn

et de Bernard Chevassus-au-Louis
Président du Muséum national d’Histoire naturelle